Sélectionner une page

Formation : l’interview de Serge Herzberg, Ingénieur d’applications et responsable pédagogique

Vous êtes formateur pour Eurostudio depuis de nombreuses années, pouvez-vous nous expliquer votre parcours ?

Ingénieur de formation, j’ai toujours été attiré par les nouvelles technologies et quand la CAO 3D est arrivée, j’ai naturellement voulu être de la partie. Mes débuts dans la CAO datent de 1985. Il fallait passer de la table à dessin à l’informatique. J’exerce maintenant depuis plus de 30 ans dans le domaine de la CAO architecture 3D et SGBD (Système de Gestion de Bases de Données), aussi bien en tant que développeur, aux débuts de la CAO, que dans la formation des architectes. J’ai souvent été impliqué dans des projets qui m’ont amené à pratiquer sur les cinq continents. J’ai participé au déploiement de ces nouvelles technologies dans de très nombreuses agences d’architecture.

 

Quelles sont les formations que vous donnez ?

Principalement Revit architecture, mais aussi des formations sur les logiciels d’image de synthèse. Retrouvez toute l’offre de formation Eurostudio en cliquant ici.

 

Quel est votre quotidien de formateur ? En inter, en intra, quand il n’y a pas de formation ?

Que ce soit en inter-entreprises ou en intra, en formation initiation, faire en sorte que tous les stagiaires repartent avec un bagage suffisant pour traiter un projet d’architecture. Les formations de perfectionnement me poussent à donner des solutions à des problématiques spécifiques aux projets des agences. Quand il n’y a pas de formation, un travail de veille technologique est indispensable.

 

Quels sont vos rapports avec les éditeurs de logiciels ?

En tant qu’acteur majeur dans la distribution, nous sommes, mes collègues et moi, en relation très étroite avec les éditeurs, tant pour remonter l’information que pour suivre des formations sur les nouvelles fonctionnalités et les nouveaux produits.

 

Quand avez-vous commencé à faire des formations sur le BIM ?

Depuis 2004, le terme de BIM est arrivé en France et les formations étaient déjà orientées sur cette nouvelle méthode de travail. Le BIM s’est maintenant imposé comme un standard. Aujourd’hui, toutes les formations sont articulées autour du BIM et de l’information centralisée du projet.

 

Sur le BIM, y a-t-il des contre-vérités, des idées préconçues, avec lesquelles les stagiaires arrivent en formation ?

Certains stagiaires arrivent en pensant que le BIM n’est qu’une version 3D du projet. La formation leur permet de bien comprendre que le « I » de BIM prend toute son importance et que l’information contenue dans la maquette et fait partie intégrante du projet.

 

Au-delà de la formation, vous faites aussi du conseil : quels sont les objectifs que les agences souhaitent atteindre grâce à Eurostudio ?

Après les différentes formations dispensées, nous avons également un rôle à jouer avec les agences ; l’accompagnement. Nous ne laissons jamais les agences livrées à elles-mêmes. Nous sommes en contact et nous répondons à toutes leurs questions.

 

Y a-t-il des agences que vous accompagnez régulièrement ?

Un grand nombre d’agences nous sollicite pour que nous puissions les accompagner, essentiellement lors de leurs premiers projets. Nous gardons à l’esprit qu’une formation et un accompagnement bien menés doivent aboutir à une complète autonomie.

 

Retrouvez toute notre offre de formation en cliquant ici.